Cas client

CA-TS

Signature électronique et dématérialisation de factures.

L'entreprise


Crédit Agricole Technologies et Services, partenaire informatique des Caisses régionales du Groupe Crédit Agricole, a choisi OJC pour intégrer et optimiser les modules de la solution Ivalua.

Crédit Agricole Technologies et Services exploite la solution Ivalua depuis 2016. L’entreprise s’est appuyée sur OJC Conseil pour mettre en place des évolutions répondant à plusieurs besoins : simplifier des écrans clés pour les utilisateurs, suivre les délais des étapes de workflow achats, et faciliter la signature électronique des contrats.

A cela s’est ajouté le besoin d’accompagnement sur les montées de version et la mise en conformité avec la nouvelle règlementation (article 222 de la loi 2015-990 du 06/08/2015), qui impose aux entreprises de proposer une solution de réception sécurisée de factures numérisées.


Chiffres clés 2020

Défis du groupe


  Accompagner les Caisses Régionales du Crédit Agricole dans leur transformation digitale.

  Optimiser les cycles d’achat pour raccourcir le temps de productivité des utilisateurs.

  Augmenter la productivité des utilisateurs en offrant des outils innovants et plus pratiques.

  Répondre aux contraintes d’un cadre réglementaire qui évolue.

Solution déployée


Afin de répondre aux nouveaux besoins de Crédit Agricole Technologies et Services après 18 mois de fonctionnement avec Ivalua, OJC a intégré les solutions existantes de CA-TS avec la solution d’optimisation des achats.

OJC a également accéléré les flux de la chaîne Procure-to-Pay de CA-TS, amélioré l’ergonomie générale de l’application, et mis en place des reportings outil et métiers afin de restituer les résultats achats et les performances de l’outil d’une façon fiable et en temps réel.

Enfin, les solutions de signature électronique des contrats et de dématérialisation de factures ont également été implémentées dans l’outil.


Gains constatés



  optimisation du traitement de la chaîne P2P et accélération de la procédure d’achat.

  Amélioration de la sécurisation, la traçabilité et de l’archivage.

  Gain de temps dans le traitement des factures et simplification des échanges avec les fournisseurs